Un des livres qui a changé ma vie : les quatre accords toltèques

Les quatre accords toltèques est un livre qui revient beaucoup parmi les références en développement personnel. J’ai été la première à “réserver” ce livre pour le carnaval d’articles, il est très cité sur Internet. Quel plaisir (et quel défi !) de vouloir y consacrer un article pour vous le faire découvrir Winking smile 

L’article sera simple et efficace, suivez-moi, vous ne regretterez pas d’avoir passé 2 minutes à lire ce court résumé et les bénéfices que cette pure merveille vous apportera.

Nombreux sont les livres qui ont changé notre vie, notre vision ! Comment ce livre a-t-il inspiré ma vie et va obligatoirement inspirer la votre ? Ce petit livre format poche compte 135 pages qui se lisent à une vitesse folle, grâce à l’écriture simple de Don Miguel Ruiz. Il partage la culture toltèque, issue de cette nation de scientifiques et d’artistes qui ont vécu il y a des millénaires selon le livre. L’auteur en serait un descendant ayant pour mission de partager les enseignements des toltèques qui transcendent les âges et vont vous faire un bien fou. Vous êtes prêts à voyager loin d’ici et en vous à la fois ?

Le premier accord toltèque : que votre parole soit impeccable

Les mots que vous prononcez ont un pouvoir créateur puissant.Comme une lame à double tranchant, votre parole peut créer les rêves les plus beaux ou tout détruire autour de vous. […] Selon la façon dont elle est utilisée, la parole peut vous libérer ou vous asservir plus que vous ne pouvez l’imaginer”. Pour illustrer ce premier accord, quelle meilleure preuve vous donner que l’histoire suivante : je me souviens de ce jour où je me suis répété, avant une épreuve scolaire, “je suis la meilleure, je suis la meilleure”. Quelques semaines plus tard, j’étais invitée à une soirée prestigieuse à Paris pour la remise des diplômes… J’ai fini 3ème de France. C’était la première fois que j’utilisais ainsi la puissance de ma parole et je fus la première étonnée du résultat. Mes employeurs de l’époque m’ont, d’un coup, beaucoup plus respectée. Ne sous-estimez pas vos mots et faites le test vous-même. Partagez sur le blog quelle expérience vous a montré la puissance des mots !

Le deuxième accord : n’en faites pas une affaire personnelle

S’accorder de l’importance, se prendre au sérieux, ou faire de tout une affaire personnelle, voilà la plus grande manifestation d’égoïsme, puisque nous partons du principe que tout ce qui arrive nous concerne. Au cours de notre éducation […], nous apprenons à tout prendre pour soi. Nous pensons être responsable de tout. Moi, moi, moi, toujours moi ! […] Ce que les gens disent, ce qu’ils font et les opinions qu’ils émettent dépendent seulement des accords qu’ils ont conclus dans leur propre esprit.” Votre patron ou votre collègue vous trouvent lente / grosse / inefficace aujourd’hui ? Ne laissez pas ce poison vous pénétrer le cerveau. Vous aurez envie de leur démontrer qu’ils ont tort et vous leur accorderez du crédit. Vous balancerez une réplique bien placée mais vous ne respecterez plus le premier accord toltèque. N’oubliez pas, la remarque de cette personne n’est que le reflet de la propre vision de cette personne, qui est certainement négative et mal dans sa peau. Ce genre de remarques, désormais, me fait de la peine pour la personne qui me l’envoie. Petite anecdote : en ayant un blog on s’expose beaucoup, les remarques négatives font mal. Pourquoi ? Parce que c’est en fait notre instinct de survie qui est en alerte : en étant “rejeté” de la communauté, ici par une critique, notre cerveau pense que notre propre survie n’est plus assurée. Voilà pourquoi une remarque ou un hater, c’est à dire tout simplement de la méchanceté gratuite, nous touchent, même si on a 15 commentaires élogieux ! Il ne faut pas en faire une affaire personnelle : l’auteur des remarques négatives a beaucoup de combats à livrer… avec lui-même.

 

tolteques

Image du blog www.telaissepasfaire.com 

Le troisième accord : ne faites pas de suppositions

Oh, cette éternelle bagarre avec mon amoureux : “Arrête d’interpréter tout ce que je dis !” me supplie-t-il. Oui, appliquer cet accord a quasiment réduit à néant nos incompréhensions et entre nous, c’est de plus en plus limpide. Et vous, réfléchissez-y cinq secondes : quand est-ce que vous avez fait une supposition pour la dernière fois ? Extrait du livre : “Il est très intéressant de voir comment l’esprit humain fonctionne. Nous avons besoin de tout justifier, de tout expliquer, de tout comprendre, afin de nous rassurer. Il y a des millions de questions auxquelles nous cherchons les réponses, car il y a tant de choses que notre esprit rationnel ne peut expliquer. Peu importe que la réponse soit correcte ; le seul fait de trouver une réponse nous rassure. C’est pour cela que nous faisons des suppositions.” La prochaine fois, demandez vraiment ce qu’il se passe, vous verrez comme notre cerveau peut nous mener loin… et sur une fausse route. Je vous promets que vous vous sentirez beaucoup, beaucoup mieux.

Le quatrième accord : faites toujours de votre mieux

C’est l’accord qui m’a le plus bouleversé. J’ai envie de vous citer tout le chapitre parce qu’il vous fera un bien fou, je n’en ferai rien pour vous laisser la joie de découvrir ce trésor. “Lorsque vous faites de votre mieux, vous ne laissez aucune chance à votre Juge intérieur de vous culpabiliser ou de vous critiquer. Si vous avez fait de votre mieux et qu’il essaie de vous juger selon le Livre de la Loi, vous savez quoi répondre : J’ai fait de mon mieux. Vous n’avez aucun regret. Voilà pourquoi on doit toujours agir pour le mieux. Ce n’est pas un accord facile à conclure et à respecter, mais il va vraiment vous libérer. Lorsque vous faites de votre mieux, vous apprenez à vous accepter. En étant conscient que vous pouvez apprendre de vos erreurs…”
J’étais miss to-do-list de 50 tâches par jour, jamais contente de ne pas être à jour de TOUT. Les soirs où je me sens nulle, je réfléchis quelques secondes : Claire, est-ce que tu as fait de ton mieux aujourd’hui ? La journée défile mentalement. Oui, j’ai fait de mon mieux ! Je m’endors le cœur léger et fière du travail accompli. Essayez, vous ne verrez plus jamais votre journée de la même façon.  

 

 

accords-tolteques

Image du blog www.telaissepasfaire.com 

 

Une réflexion sur « Un des livres qui a changé ma vie : les quatre accords toltèques »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *